Redébobinage

« Etre moderne, c’est bricoler dans l’incurable » Cioran .

Avec cette série de six sculptures, je redébobine le film de ma vie. Suspendue à un fil, la structure aérienne tournoie sur elle-même, s’emmêle, se déploie et se recompose. Ludiquement déstructurée, elle dessine un mouvement aléatoire.

Sectionné, cassé, coupé, tronçonné, l’ancien tuyau d’aération s’anime d’une énergie insoupçonnée et se transforme en module légèrement élégant. Il n’en faut pas plus pour dire le non-sens de la vie.

Laisser un commentaire