Paysages

 

Pour moi, un paysage est toujours d'outre-tombe. Désertique ou montagneux, mon paysage est une vaste étendue vide, sorte de no man's land où seule la rêverie permet de se repérer. Mirage de la mort qui rôde, de l'hallucination et de la folie. Solitude.

 

« Ton visage fut toujours pour moi le plus beau paysage » Colette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *