Autodidacte
: chemin chaotique
Peinture
: art libre de toute contrainte
Image
: la peinture n'est pas une image, c'est aussi une image
Espace
: temps libéré de la mémoire
Temps
: espace de liberté au-dessus d'un abîme d'incertitudes
Création
: équation complexe, solution simple
Limite
: la limite nous fixe, non l'inverse comme on le croit communément
Humilité
: avoir conscience de ses propres limites
Autocritique
: un espoir de rédemption
Critique
: avec conviction svp !
Ego
: profession de soi
Isolement
: contrainte nécessaire et savoureuse
Désacralisation
: inhérent à la peinture
Exposition
: célébration du doute
BNJRBV
: formule couleur expérimentale : PITOUT BNJRBV
Couleur
: l'âme du travail fini
Pigment
: dangereux, comme toutes les poudres
Peintre
: univers en expansion
Six
: 1+1+1+1+1+1=1, 2+2+2=3, 4+2=2, 3+3=2, 5+1=2, (1+1)+(1+1)+(1+1)=3, (2+2)+1+1=3, (3+1)+2=3, (3+1)+1+1=4, … un monde en soi qui autorise toutes les combinaisons possibles et imaginables
Cinq
: 3 couleurs primaires +2 non couleurs
Quatre
: nombre de couleurs qui composent ma palette
Trois
: le peintre, la peinture, le regardeur
Deux
: les deux non couleurs
Un
: le peintre
Série
: vision holistique de la peinture
Métamorphose
: la métamorphose est une régénération
Le format
: le format n'est pas un formatage
Vente
: le peintre ne s'achète ni ne se vend
Dimension
: la 6ème dimension qui est l'Amour
Frontal
: je suis frontal, ma peinture est frontale
Structure
: squelette
Diagonale
: équilibre dans le déséquilibre
Ludique
: brouiller les cartes
Symétrie
: asymétrie
Anarchie
: questionnement/remise en cause permanents
Autel
: célébration tragi-comique du métier de peintre
Génération
: cycle inexorable
Origine
: notre big- bang
Couleur brûlée
: la couleur ne brille que si elle brûle
NoN
: révolte d'un énergumène
Diagonale
: prendre la tangente
Morpion
: combat éternel
Our mind
: que restera-t-il de nous ?
Dé déplié
: un coup de dés jamais n'abolira le hasard

Stéphane Mallarmé

Cartes
: l'Homme et son double
Paysage
: d'outre-tombe
Cœur noir
: filtre à couleur
Forme simple
: autodestruction
Cairn
: nous avons monté un cairn, je n'en reviens toujours pas !
Atelier
: mon centre de gravité
Tableau
: mot ancien pour décrire la peinture
Cadre
: inutile et dangereux
Profession de soi
: tu n'abandonneras jamais ce que tu as entrepris, tu construiras une œuvre qui sera à ton image, tu ne chercheras jamais à plaire par ton travail, tu seras d'une parfaite honnêteté dans ta démarche, tu ne feras jamais de compromis sur le travail, tu resteras humble et accessible au profane, tu accepteras le jugement d'autrui
Pierre
: une pierre seule n'est rien, mais si elles s'assemblent...
Contemporain
: intemporel
Angle
: point de vue libre
Rythme
: arythmie
Profondeur
: se perdre pour se trouver ou pour disparaître
Humanité
: en voie de disparition
Humanisme
: idéalisation de l'humanité
Société
: coercition
Poésie
: noblesse de la pensée
Poète
: martyre
Cheminement
: guide
Interrogation
: de + l'infini à – l'infini
Recherche
: obsession récréative
Espérance
: la couleur est l'espérance
Exclusion
: possibilité d'une rédemption ou pas
Happening
: humanisme en actes
In situ
: recréation de l'espace commun
Pinceau
: le plus bel outil
Performance
: corps à corps avec son âme
Installation
: trait d'union dans l'espace-temps
Jeu
: enfance de l'art
Mort
: Ah ! La postérité...
Postérité
: foutaises, tout se passe ici et maintenant
Sexe
: extase
Croix
: X
Spiritualité
: refuge des athées
Métaphysique
: la pataphysique
K
: lettre grise
Autodestruction
: zone grise
Matière
: chair de ma chair
Mouvement
: immobile